Reprise et presque rien

Les graphies générés par ordinateur et avec une table traçante font l’objet de reprises graphiques « à la main » pour des agrandissements sur châssis toilés 150x150cm. Un format pour un autre. Une ligne pour une autre. Mais à dessein. Dans ce cas, c’est la main qui se met « au pas » du traceur/plotter : Pour suivre la ligne, il lui faut emprunter presque à l’impossible son mode d’apparaître. Ce nouveau transcodage est une nouvelle contrainte inversée : le corps est asservi, tel un automate dans l’exercice de la copie, au pas du tracé de la machine-plotterqui est censée le libérer.

cliquer sur les images

c9,(reprise, sans titre), d’après section c9 (computer drawing), marqueur/toile 150×150, Pierre Braun, 2011

 

 

 

 

spi_11, (reprise, sans titre), d’apres spi_11 (computer drawing), marqueur/toile 150×150, Pierre Braun, 2011

 

 

 

b6, (reprise, sans titre), d’après section b6 (computer drawing), marqueur/ toile 150×150, Pierre Braun, 2011

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search